le blog de Sylvie

Un autre regard

vendredi 16 novembre 2007

GREVISTES = EGOISTES

Je suis scandalisée par le fait qu’une minorité perturbe, bloque, enquiquine ( pour ne pas dire autre chose), une majorité de Français. Car travailler est un droit comme l’est la grève. Toutes ces personnes se retrouvent dans des galères monumentales voir insolubles pour certaines d’entre elles depuis mercredi.
1195108348987_1_0
Des parents qui stressent le soir pour ne pas être en retard car les crèches ou les nounous ne peuvent pas attendre indéfiniment. Des infirmières à domicile ou en milieu hospitalier qui ne peuvent assurer leurs services et donc des personnes qui restent sans soins chez elles ou attendent des heures en salle d’attente. Des instits qui ne peuvent assurer l’école à nos petits.  Sans compter les entreprises qui sont  perturbées par les absences ou les retards de leurs salariés qui eux de leurs cotés font comme ils peuvent. Il serait vraiment tant que ce « merdier » cesse car les français en ont ras le bol ils sont épuisés d’être pris pour des pantins ou des marionnettes.

Le gouvernement conditionne toujours l'ouverture des négociations à un appel à la suspension de la grève des organisations syndicales. Mais visiblement il y a un décalage entre la base (les grévistes) et leurs  représentants qui se disaient prêts à des négociations tri parties (syndicats, entreprises et gouvernement). Le week-end s’annonce donc encore très perturbé car visiblement les grévistes ne sont pas décidés à lacher prise.

Posté par blogdesylvie à 21:54 - Société - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Ouais, j'avoue que je trouve les syndicats assez irresponsables. La réforme est inéluctable, il n'y a donc que la négociation pour faire avancer les choses. il y a comme un air d'enterrement de vie de garçon, ils savent que dès janvier 2008, c'est la loi sur le service minimum... finies les joies du blocus ! courage à tous. Ah qu'est-ce qu'on est bien en province dans ces moments-là !

    Posté par mimie in vivo, vendredi 16 novembre 2007 à 22:04
  • J'te l'fais pas dire!

    Posté par morgane, lundi 19 novembre 2007 à 00:09
  • c'est bizarre comme d'un coup, on se rend compte que c'est utile, leur boulot.
    Tellement utile que beaucoup ne savent pas faire sans.
    pas etonnant apres qu'ils soient privilegies, vu le poste important pour la societe qu'ils occupent
    Mais non, maintenant, faut juste qu'ils fassent un boulot essentiel sans compensation (sachant qu'ils sont déjà prélevé plus que le régime "normal" et que donc, le privilège à déjà un coup).

    Sinon, autre chose, Paris n'est pas la France >)

    Posté par cubik, jeudi 22 novembre 2007 à 16:45
  • Cubik > Entièrement d'accord avec toi Paris n'est pas la France. Mais je parle de ce qui se passe autour de moi. J'aimerais pour ma part qu'il ne soit pas donné autant d'importance à Paris. Certes c'est la capitale mais il y a en province des personnes et des évenements qui meritent d'être mis en avant et en valeur par les médias.
    A part ça je lis ton blog (même si je ne laisse pas de commentaires)et je le trouve formidable.

    Posté par sylvie, jeudi 22 novembre 2007 à 18:59

Poster un commentaire